Notre Mère la Terre 7/7

L’eucharistie nous enseigne à toucher le monde avec amour

 

Et en effet, que se passe-t-il pendant la messe ? Nous offrons tout, et pendant que nous offrons, nous supplions le Père de nous envoyer l’Esprit Saint, afin qu’il unisse notre pauvreté à l’offrande du Christ, son Fils, qui est venu pour que chacun de nous, en Lui, devienne fils du Père. De cette manière, notre pain et notre vin deviennent le Christ, le don par excellence du Père, notre véritable frère, dans lequel nous sommes fina­lement tous et nous nous découvrons comme frères.

Nous croyons que le monde est pour l’homme, parce qu’il est don de celui qui nous aime et il est au service de la vie des enfants de Dieu, comme chacun de nous est au service des autres. Et comme dans l’eucharistie le pain et le vin deviennent le Christ parce qu’ils sont baignés par l’Esprit, l’amour personnel du Père, ainsi toute la Création (personnes, choses, animaux, plantes, temps et espace) devient une parole personnelle de Dieu quand elle est utilisée par amour, pour le bien de l’autre, surtout de celui qui en a besoin.

 

 

Une grande espérance

 

Don, repentir, offrande, fraternité. Voilà quatre mots qui donnent une vision de la réalité, de la Création, mais qui indiquent aussi un chemin de guérison du besoin de possession, de pouvoir, d’abus pour aller vers le partage, la collaboration et le respect. Vers une fraternité universelle, comme celle que nous a montrée saint François d’Assise, patron de ceux qui œuvrent à l’écologie humaine, parce qu’elle a la saveur de la manière avec laquelle Dieu sauve le monde.

Voilà quel est mon grand espoir pour notre temps.

+ François

Recevoir la Newsletter