Nice -La « réparation » après l’attentat

Nice -La « réparation » après l’attentat

Après l’attentat du jeudi 29 octobre à Nice, Mgr André Marceau, évêque de Nice, préside la Messe de la Toussaint, précédée d’un rite pénitentiel de réparation en la basilique Notre-Dame de l’Assomption, ce dimanche 1er novembre à 18h.

« Façonnons cette société selon le visage du Christ, pas une société du soupçon et de la défiance mais de la fraternité et de la solidarité » : l’appel de l’évêque de Nice

La prière pour les victimes et leurs proches a une place particulière au cours de cette première messe dans la Basilique Notre-Dame de l’Assomption après l’attentat. Elle est concélébrée par les prêtres de la paroisse et les curés de la ville. L’archevêque métropolitain de Marseille, Mgr Aveline, a souhaité manifesté sa proximité aux chrétiens de la ville, tout comme l’archevêque de Monaco, Mgr Dominique-Marie David et Mgr Barsi.

Seuls quelques paroissiens peuvent participer à la messe. Parmi les officiels sont notamment présents le préfet des Alpes Maritimes, le maire de Nice Christian Estrosi ou encore le député Eric Ciotti. Du fait des restrictions sanitaires, l’accès n’est pas ouvert au public.

KTO déploie un dispositif pour permettre une large communion de prière, par la diffusion de la célébration à la télévision, sur ktotv.com et Youtube.

Plus d’informations sur le site du diocèse de Nice.

 

 

Recevoir la Newsletter