Mission des franciscains dans le Couserans

Mission de franciscains et de franciscaines à saint Girons

Un groupée religieux et de religieuses, franciscains et franciscaines, seront en mission à Saint Girons du 12 au 15 décembre.

Nos orientations pastorales (n° 4) s’expriment ainsi :

” Il nous faut demander la grâce (au-delà des dons ou des limites de notre nature, de notre caractère, de nos timidités ou de nos audaces), d’être des hommes et des femmes que Jésus tourne vers l’extérieur. A la messe (notre bergerie) nous sommes rassemblés, enseignés, guéris, nourris, fortifiés pour être envoyés, non pas pour rester entre nous! La dimension ultime de l’Eucharistie-l’envoi-a beaucoup plus d’importance qu’on ne l’imagine parfois. Comme le berger et ses moutons, nous avons besoin d’une bergerie, mais elle n’est pas une fin en soi. Employant une autre image, celle du bateau, Madeleine Delbrêl ne dit pas autre chose lorsqu’elle moque la tentation du marin-explorateur (que nous sommes) de ne pas quitter son navire: «Le Bateau Église… Les voiles bombent sous des tempêtes de grâces, le bateau accoste des terres sans croix: assis en rond au fond de la cale, nous discutons de ce qui se passe sur les deux mètres carrés qui sont nôtres…» Mais alors cet appel à la mission signifie-t-il que nous sortons à la rencontre des autres dans le but, plus ou moins avoué ou avouable, d’en faire des adeptes de notre «voie», des disciples de Jésus? Est-ce cela que nous devons comprendre de l’épilogue de l’Évangile deMatthieu, «Allez, de toutes les nations, faites des disciples: baptisez-les, au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit…» (Mt 28,19)? Les baptiser, cela veut dire les immerger,les plonger, dans l’amour de Dieu. Nous sommes chargés d’aimer tous les hommes de l’amour même de Dieu, de l’amour trinitaire. L’Église, disait le Cardinal Journet, c’est «l’épanchement de la vie trinitaire au sein du temps». Notre mission n’est pas de convertir ceux que nous côtoyons, cela c’est l’affaire de Dieu.Notre mission, c’est de les aimer comme Dieu(donc avec Lui et en son Nom), d’un amour inconditionnel. ”

Dans l’orientation n°9, nous exprimions le souhait de voir surgir des fraternités missionnaires itinérantes :

” Nous souhaiterions susciter des Fraternités Itinérantes d’Animation Territoriales (FIAT), diversifiées, composées de prêtres, de diacres, de religieux ou religieuses, de laïcs (de retraités, de jeunes…) Elles auraient à rejoindre des chercheurs de Dieu et des passionnés de l’Évangile ne fréquentant pas volontiers les lieux habituels de célébration. Elles auraient aussi pour mission d’aider les catholiques pratiquants à « relire » leur vie en Église et à se demander ce que le Seigneur les appelle à vivre aujourd’hui, en leur lieu de vie, avec les moyens qu’il leur donne. « Que la Parole du Christ réside chez vous en abondance : instruisez-vous en toute sagesse par des admonitions réciproques. Chantez à Dieu de tout votre cœur avec reconnaissance par des psaumes, des hymnes et des cantiques inspirés » (Col 3, 16) “

Voilà donc que des fils et filles de Saint François, viennent nous ouvrir la voie. Rendons grâce à Dieu ! (une vidéo de KTO nous aide à mieux comprendre leur démarche)

Recevoir la Newsletter