Des pistes pour vivre un été riche en spiritualité

1/07/2021

Des pistes pour vivre un été riche en spiritualité

Comme chaque année, le quotidien La Croix, nous proposes quelques pistes pour donner une dimension spirituelle à notre été, en fonction de notre génération, de nos points d’attention, de notre sensibilité spirituelle. C’est vraiment un document riche et utile. Il a été intitulé cette fois : “Le guide des vacances spirituelles”.  Nous pouvons le consulter directement sur le site (sans hésiter à s’abonner à ce précieux journal) et aussi retrouver ici quelques éléments puisés dans ce dossier.

Bonne quête spirituelle !

Cet été, les chrétiens foisonnent d’idées pour permettre à ceux qui le souhaitent de se retrouver et se ressourcer en profondeur. La Croix vous présente donc une sélection de ces propositions.


Redonner de la joie aux jeunes

Guettés par la précarité, esseulés dans de petits logements, les étudiants et jeunes pros ont été particulièrement éprouvés par les confinements successifs. Diverses propositions spirituelles pourront, cet été, contribuer à leur mettre du baume au cœur.

Faire la fête en festival

Un, deux, trois… ou sept jours de rassemblement, à la carte, pour les 18-30 ans, chrétiens ou non, du monde entier ! C’est ce que propose, avec la 19eédition de son « Festival Next Step », la communauté du Chemin-Neuf. Conférences, ateliers, activités sportives, spectacles de jazz, concerts, nuit sous la tente… Un « Kawaco » (bar) au bord du lac du Bourget accueillera aussi les retrouvailles entre amis.

Lieu : Abbaye d’Hautecombe (Savoie)

Dates : du 1er août au 8 août

Rens. : welcometoparadise.fr

Se détendre avec les Écritures

« Grâce à la Bible, viens déconfiner ton cœur ! »Préparée par la famille ignatienne, cette « vivifiante session »promet aux 18-26 ans « un savant mélange de profondeur et de détente »,lors d’un séjour ponctué par l’étude des textes bibliques à partir de jeux, de lectures et d’exercices, mais aussi de baignades et de veillées festives.

Lieu : Centre spirituel de Penboc’h (Morbihan)

Dates : du 2 août au 8 août.

Rens. : penboch.fr

Croire en ses chances de réussite

Après deux années scolaires fortement éprouvées par la pandémie, le camp « Réussir sa vie » de Fondacio aspire à accompagner les 14-18 ans « pour qu’ils puissent être acteurs de leur vie, et surtout épanouis ». Canyoning, VTT, activités artistiques… Cette session sera ponctuée par une initiation à la spiritualité, et par une réflexion sur la manière de s’engager dans la société.

Lieu : Le Collet d’Allevard (Isère)

Dates : trois camps, du 3 au 9 juillet ; du 11 au 17 juillet ; du 19 au 25 juillet

Rens. :jeunes.fondacio.fr

Se laisser regagner par l’espérance.

« Le mal aura-t-il le dernier mot ? »Alors que les guerres, les épidémies et les crises n’ont cessé de ponctuer l’actualité internationale de l’an passé, c’est à cette épineuse question que propose de s’atteler une nouvelle session TheoDom, destinée aux 20-35 ans. Appelant à une « conversion du regard » malgré « l’impression que le Mal domine »,ce séjour sera rythmé par la théologie, mais aussi par des baignades et des balades.

Lieu : Belle-île-en-Mer (Morbihan)

Dates :du 8 août au 14 août

Rens. :theodom.org

Retrouver le goût de la liberté

Réfléchir dans un cadre idyllique en face du Mont-Blanc, à la manière « dont l’Esprit Saint intervient dans nos vies ». Durant ce séjour à destination des « jeunes pros », accompagné par la famille Saint-Jean et axé sur « le discernement des esprits »,les 30-38 ans pourront randonner, mais aussi faire du parapente, du karting, et bien d’autres activités.

Lieu :Combloux (Haute-Savoie)

Date : du 21 au 31 juillet

Rens. : campsjj@gmail.com

Plonger dans l’univers joyeux du cirque

Avec la session « En piste ! », le pôle jeunes de la Mission de France propose aux 18-30 ans de se mettre, pendant une dizaine de jours, au service de la célèbre famille Gruss. Soin des chevaux, travail manuel aux côtés des artistes du cirque, mais aussi temps spirituels… Le séjour promet des rencontres « aussi inattendues qu’inoubliables ».

Lieu : Béziers (Hérault)

Dates : du 11 au 22 août

Rens. : servicejeunes@missiondefrance.fr

Un « grand Kiff » autour de l’écologie

Initialement programmée l’an dernier, cette édition du « grand Kiff » – rassemblement de près de mille jeunes protestants âgés de 15 à 20 ans, traditionnellement organisé tous les quatre ans, depuis 2009, par l’Église protestante unie de France (EPUdF) – a dû être reportée, à cause de la pandémie, à cet été. Cultes « XXL », ateliers et expositions dans un « espace village », veillées festives, nuits sous tente… Organisé en lien avec les Éclaireurs et éclaireuses unionistes de France (EEUdF) et de nombreux autres partenaires, il portera cette année sur le thème « Vivre la terre en partage ». « Ce choix a émergé dès 2018, à partir de remontées du terrain »,explique la pasteure Christine Mielke, responsable des réseaux jeunesse de l’EPUdF et organisatrice de l’événement, « il s’inscrit en lien avec l’actualité de notre Église, déjà engagée dans diverses initiatives sur l’écologie, et soulève pour nous les questions de fraternité, de solidarité et de justice ».

Lieu : Albi (Tarn)

Dates : du 29 juillet au 2 août

Rens. :legrandkiff.org

Malo Tresca


Reprendre de l’élan

Alors que la pandémie nous a contraints à un certain immobilisme et a suscité la tentation du repli sur soi, plusieurs mouvements d’Église proposent de se remettre en mouvement, physiquement comme psychologiquement.

Reprendre possession de son corps

Axée sur l’organisme, l’âme et l’esprit, la session « Corps et prière », organisée par la communauté des Béatitudes, propose aux participants « d’approfondir son unité intérieure »à travers des disciplines et des approches variées et complémentaires ; danses d’Israël, gymnastique Pilates… Des enseignements spirituels, en rapport avec le corps, seront également dispensés lors de ce séjour ouvert à tous les âges, en famille, seul ou entre amis.

Lieu : Nay (Pyrénées-Atlantiques)

Dates : du 13 au 18 juillet

Rens. : beatitudes-nay.org

Se remettre en marche

Méditer et prier, dans une dynamique œcuménique, loin des centres urbains. C’est ce que proposent cet été, lors d’une marche contemplative en montage inspirée de Laudato si’, le jésuite Christoph Albrecht, directeur du JRS de Suisse, le théologien Julien Lambert et le pasteur Alexandre Winter. Durant ce séjour bilingue français-allemand, les randonneurs découvriront la richesse environnementale des cantons d’Obwald et de Schwytz, en partant du village de Flüeli-Ranft, patrie de saint Nicolas de Flüe.

Lieu : Alpes suisses

Dates : du 11 au 17 juillet

Rens. : christoph.albrecht@jesuiten.org

Prendre un nouveau départ.

Pour la première fois, l’Alliance mariale – association de jeunes professionnels catholiques œuvrant pour la promotion du rosaire – organise, cette année, deux sessions du Festival marial au sanctuaire Notre-Dame du Laus. Enseignements spirituels, ateliers artistiques ou théologiques, balades… Incluant un programme spécial « jeunes » (pour les 3 à 17 ans), elle permettra aux participants de tous âges de redécouvrir le chapelet et le sacrement de la réconciliation pour « prendre un nouveau départ ».

Lieu : Notre-Dame du Laus (Hautes-Alpes)

Dates : du 17 au 22 juillet, et du 20 au 25 août

Rens. : festivalmarial.com

Dépasser ses blessures personnelles

Organisée par Mère de Miséricorde à la Sainte-Baume, cette session « Stabat Mater » s’adresse aux personnes – femmes, hommes, et couples – qui éprouvent une souffrance liée à l’enfant non né : deuil périnatal, IVG, fausse couche, infertilité… Dans ce lieu dédié à sainte Marie Madeleine, cette session propose un chemin de consolation pour revisiter une histoire familiale interrompue. Un accompagnement spirituel profond pour aider à« retrouver la paix ».

Lieu : La Sainte-Baume (Var)

Dates : du 4 au 9 juillet

Rens. : sessionstabat@meredemisericorde.org

Poser des choix de vie

Pour fêter ses vingt-cinq années d’existence, la Route Saint-Martin propose un pèlerinage, pour les 17-28 ans, sur le thème « paternité et maternité, à cœur ouvert ».

Comment s’engager dans l’Église, poser des choix de vie, avec saint Joseph et sainte Anne ? En présence de séminaristes et de prêtres de la communauté Saint-Martin, les marcheurs, qui effectueront une vingtaine de kilomètres par jour, réfléchiront à cette question lors de temps de prières, et de partages en chapitres.

Lieu : De Redon (Ille-et-Vilaine) à Sainte-Anne-d’Auray (Morbihan)

Dates : du 31 juillet au 9 août

Rens. : route@csm.fr

Un pèlerinage national sous le signe de la fraternité

Alors qu’ils n’avaient pu s’y rendre l’an passé à cause de l’épidémie, les malades – déjà vaccinés – pourront bien reprendre le chemin du « pèlerinage national » de Lourdes, présidé cet été par Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris. « Il se tiendra dans un grand respect du protocole sanitaire », explique son directeur, le père Vincent Cabanac, assomptionniste. Le thème choisi, « Tous appelés à la fraternité », s’inscrit dans le sillage de la publication, en octobre, de l’encyclique Fratelli tutti.

« Alors que la pandémie a conduit à un certain éloignement, nous avons fait ce choix pour resserrer les liens »,poursuit-il. Interventions, parmi tant d’autres, du général de Villiers, du père Franklin Parmentier, curé de la basilique de Nice (Alpes-Maritimes) frappée, en octobre 2020, par une attaque terroriste… Intergénérationnel, ce grand rendez-vous marial promet de vivre une « profonde expérience humaine ».

Lieu : Lourdes (Hautes-Pyrénées)

Dates : du 11 au 16 août

Rens. :pelerinage-national.org

Malo Tresca


Élargir son horizon

Le centre spirituel de Penboc’h, dans le Morbihan. – Gwenael Saliou pour La Croix

Après des mois de confinement et de restrictions de déplacements, plusieurs propositions spirituelles osent à nouveau, cet été, mettre le cap hors de France, notamment pour des séjours ou des pèlerinages en Europe ou en Terre sainte.

Mettre ses pas dans ceux du Christ

Nazareth, Tibériade, Bethléem, Jérusalem… L’agence de voyages Ictus propose, cet été, de partir à la découverte de la Terre sainte, en plongeant « au cœur de la Bible ».« Ce sera l’occasion de retourner sur les lieux essentiels que le Christ a foulés », indique Vianney Le Gendre, directeur commercial de l’agence. Le séjour promet encore de rendre les textes « plus concrets et plus incarnés »,et d’aller à la rencontre des chrétiens dans toute leur diversité.

Lieu : Israël

Dates : du 16 août au 22 août

Rens. : contact@ictusvoyages.com

S’ouvrir au dialogue islamo-chrétien

La communauté de Taizé propose à nouveau, cette année, sa traditionnelle session d’amitié entre jeunes chrétiens et musulmans, âgés de 18 à 35 ans. À l’occasion de ce grand rendez-vous islamo-chrétien, les participants pourront échanger, autour de divers ateliers, sur leur foi respective, tout en réfléchissant ensemble à la manière de construire et d’affirmer des liens de fraternité entre les communautés du monde entier.

Lieu : Taizé (Saône et-Loire)

Dates : du 15 juillet au 18 juillet

Rens. : rencontres@taize.fr

Recentrer sa vie et ses envies

Les Serviteurs de Jésus et de Marie proposent aux jeunes célibataires, âgés de 25 à 35 ans, de partir vivre une expérience fraternelle en Italie. Au programme : marches spirituelles, temps d’échanges ensemble, visites culturelles… Accompagnés par deux prêtres, un frère et des laïcs proches de la communauté, les pèlerins pourront prendre du temps pour eux-mêmes, pour se recentrer sur leurs envies personnelles, mais aussi pour se lier d’amitié avec d’autres jeunes.

Lieu : Assise et Rome (Italie)

Dates : du 4 au 11 août

Rens. : assise.rome@orange.fr

Découvrir les grands saints dominicains

Visites du Colisée, du Vatican, de l’église des Saints-Dominique-et-Sixte, des catacombes de Saint-Calixte… L’agence de voyages Odeia organise cet été un pèlerinage à Rome, sur les pas de saint Dominique, le fondateur au XIIIe siècle de l’ordre des prêcheurs. Les pèlerins seront accompagnés par le père Jean-Dominique, o.p., et par la conférencière Sophie Magerand, diplômée d’archéologie et d’histoire.

Lieu : Rome (Italie)

Dates : du 23 au 27 août

Rens. : odeia.fr

Bâtir le monde de demain

Une semaine pour faire le plein de nourritures intellectuelles, culturelles – en visitant plusieurs sites antiques –, mais aussi spirituelles… Tout en gardant le rythme des vacances ! En lien avec la famille jésuite, l’association Socrate Saint-Paul propose des vacances enrichissantes et solaires, axées cette année autour du thème : « Sources, héritages, promesses… un monde à engendrer ? » « Nous allons réfléchir à la manière dont nous recevons et nous emparons d’un héritage en vue de construire le monde de demain : que voulons-nous garder, continuer, arrêter ? », développe François Huber, responsable de l’association organisatrice.

Lieu : Inoï, à 40 km d’Athènes (Grèce)

Dates : du 24 juillet au 1er août et du 7 au 15 août

Rens. :socratesaintpaul.eu

Des sessions de l’Emmanuel près de chez vous

Cet été, comme l’an dernier, la communauté de l’Emmanuel joue la carte de la proximité. Partout en France, des équipes de la communauté animeront plus de 25 sessions régionales, avec les ingrédients qui composent leur recette habituelle : louange, messe, enseignements, prière, témoignages…

Inaugurée l’an dernier en raison de la pandémie, cette formule a rencontré un franc succès. « Plus de la moitié des participants n’étaient jamais venus à nos sessions à Paray-le-Monial. C’est moins impressionnant d’aller à un rassemblement près de chez soi que de traverser la France pour se rendre dans un lieu nouveau. Cela permet à chacun d’y trouver son compte », commente Geneviève de Saint-Pern, adjointe du directeur de la communication. Une occasion de partager un moment de joie, et pourquoi pas de redécouvrir une paroisse ou un sanctuaire près de chez soi.

Lieux  : en régions

Dates  : juillet et août

Rens. : emmanuel.info


Se ressourcer le cœur et l’esprit

Initiation à la spiritualité et activités artistiques pour les 14-18 ans avec Fondacio. – Fondacio

En couple, entre enseignants, musiciens, contemplatifs, gourmets… toutes les occasions sont bonnes pour revenir à la source de la joie. Différents lieux spirituels ou mouvements proposent des sessions pour tous les goûts.

Prendre soin de son couple

Organisée par la fondation protestante La Cause et Fondacio, cette session œcuménique est ouverte aux couples, croyants ou non, mariés ou non, issus d’unions recomposées. Détente, topos, témoignages, prière sont au programme. « Certains couples vivent ainsi une renaissance, d’autres repartent avec un entrain insoupçonné », note Nicole Deheuvels, pasteure et conseillère conjugale et familiale, responsable de la session. Pas d’accueil pour les enfants.

Lieu : Abbaye de l’Ouÿe à Dourdan (Essonne)

Dates : du 26 au 31 juillet

Rens. : couplefamille@fondacio.fr

Mettre le cap sur la louange !

Pour ceux qui aiment les chants de l’Emmanuel et jouer d’un instrument, voici une nouvelle session ! Au menu d’« Emmanuel Musique » : des répétitions, des parcours sur l’eucharistie, la liturgie des heures, les psaumes, et des ateliers pratiques pour composer paroles et musique ou se lancer dans l’animation. Pour tous, à partir de 16 ans (mineurs, accompagnés par un adulte).

Lieu : Paray-le-Monial (Saône-et-Loire)

Dates : du 1erau 4 juillet

Rens. :emmanuel.info

Se retrouver entre enseignants chrétiens

Cinq jours de détente sur le thème « Croire, espérer, aimer, trois vertus pour éduquer » pour « approfondir les liens entre sa vie de foi et son métier », selon Xavier Dufour, enseignant, responsable de cette session. Pour des professeurs de tous horizons qui désirent « partager leurs expériences »tout en se renouvelant grâce à des apports bibliques, des temps liturgiques, des balades et des soirées artistiques…

Lieu : Domaine de Chadenac (Ceyssac, Haute-Loire)

Dates : du 25 au 30 juillet

Rens. : xavier.dufour@ sainte-marie-lyon.fr

Réveiller ses papilles !

Apprendre à cuisiner tout en s’interrogeant sur la place du repas dans sa vie, telle est la proposition de deux dominicains de la Sainte-Baume. Destinée « aux jeunes couples qui veulent accorder de la place à la table familiale », cette session « la joie des mets » est l’occasion de plonger dans l’Évangile. De Cana à la Cène,« Jésus aime se révéler au cours de repas. »Une autre manière d’aborder la foi.

Lieu : La Sainte-Baume (Var)

Dates : du 19 au 22 août

Rens.  : saintebaume.org

Contempler avec le nom de Jésus

« Il s’agit de se laisser introduire progressivement dans la présence du Seigneur qui habite en nous, par l’attention à la nature, à soi-même, et au nom de Jésus-Christ », expose Ursula Fertin, l’accompagnatrice de cette semaine en silence, destinée à ceux qui aspirent à une plus grande simplicité avec Dieu. Les exercices de contemplation s’inspirent de la pédagogie du jésuite hongrois Franz Jalics.

Lieu : Mouvaux (Nord)

Dates : du 13 au 22 août

Rens. : hautmont.org

Se former à l’écologie

« Quelle écologie pour quelle société ? »C’est le thème du stage de recherche sur l’écologie organisé par le Mouvement rural de la jeunesse chrétienne (MRJC) pour ses membres, et plus largement pour les 18-30 ans. Des experts interviendront sur différents axes pour nourrir les débats : lien au vivant et à la spiritualité, écologie et capitalisme, être jeune et écolo.

Lieu : Bouvron (Loire-Atlantique)

Dates : du 26 au 29 août

Rens. : mrjc@mrjc.org

Se poser à l’écoute de la Création

Faire descendre la Parole de Dieu de la tête au cœur, c’est ce que propose Sylvie Mériaux, sœur apostolique des campagnes à travers une session « Bible et mandalas ».« En exégèse, je travaille autour des mouvements de création, dé-création, re-création. Ce sont ces axes que je vais explorer avec les retraitants », explique-t-elle. Chaque matinée sera consacrée à la découverte de textes bibliques en lien avec le chapitre 2 de Laudato si’ sur « L’Évangile de la Création ». « Je souhaite que chacun puisse exprimer les questions que suscite l’étude d’un texte », souligne sœur Sylvie Mériaux. L’après-midi en silence sera l’occasion de laisser descendre en soi la Parole de Dieu par un temps de méditation et de création à partir de mandalas. Aucune compétence artistique n’est requise. Le matériel est fourni sur place.

Lieu : Abbaye bénédictine Notre-Dame de Jouarre (Seine-et-Marne)

Dates : du 28 au 31 juillet

Rens. : mandalasbibliques@gmail.com


Renouer avec sa foi

Barbecue avec des invités à l’abbaye Saint-Martin de Mondaye (Calvados). – Francisco Acerbis pour La Croix

La pandémie et les scandales dans l’Église ont pu mettre à mal la foi de certains croyants. Plusieurs mouvements ou courants spirituels proposent de puiser force et vitalité auprès de grandes figures ou de textes de l’Église.

S’ouvrir à la présence de Dieu

Croire en son amour, vivre de sa vie, c’est le thème d’une retraite en silence au centre spirituel des carmes d’Avon, à côté de la forêt de Fontainebleau. Elle propose de suivre un itinéraire avec la réformatrice du Carmel et docteur de l’Église Thérèse d’Avila, selon le Livre des Demeures.

Lieu : Avon (Seine-et-Marne)

Dates : du 18 au 25 juillet

Rens. : contact@centrespirituel-avon.org

Marcher avec Marie

Dans le très beau cadre du foyer de charité de La Flatière, cette retraite en silence intitulée « Marche avec nous, Marie » est prêchée par le père Jean-Sébastien Tuloup, recteur de la cathédrale Saint-Jean de Lyon. Elle propose d’avancer vers la fête de l’Assomption, le 15 août, en se mettant à l’école de la Vierge Marie.

Lieu : La Flatière (vallée de Chamonix)

Date : du 9 au 15 août

Rens. : flatiere.org

S’ancrer dans la joie d’aimer

À l’occasion des 5 ans de l’exhortation apostolique Amoris laetitia(« La Joie de l’amour »), et en cette année dédiée à la famille, cette session veut permettre à chacun, seul, en couple, en famille, de découvrir ou de mieux comprendre ce texte du pape François. Avec une session adaptée aux enfants et aux adolescents.

Lieu : Paray-le-Monial

Dates : du 3 au 8 août

Rens. : emmanuel.info

Mettre ses pas dans ceux de Madeleine Delbrêl

« À la moitié du siècle dernier, Madeleine Delbrêl s’est passionnée pour l’humain. Elle portait au cœur l’éblouissement de Dieu. Quelques dizaines d’années plus tard, l’Église reconnaît dans la vie de cette femme un chemin de sainteté dans la vie ordinaire. »Animée par le père Raphaël Buyse, prêtre du diocèse de Lille et membre de la Fraternité diocésaine des parvis, cette retraite en silence intitulée « Avec Madeleine Delbrêl, toute cette foule dans notre cœur »propose de se mettre à l’écoute de l’Évangile, en croisant l’expérience de cette femme avec la sienne. « Avec elle, nous tâcherons de mettre ”nos racines en ciel”. » Une retraite pour garder « le goût de vivre au monde et de marcher encore. »

Lieu : Mouvaux (Nord)

Dates : du 4 au 9 juillet

Rens. : hautmont.org

S’enraciner en Dieu

Cette retraite a pour originalité d’être exclusivement pour des hommes ! Elle est organisée pour la deuxième année consécutive par les chanoines réguliers de l’ordre de Prémontré. Les journées s’articulent entre des temps de prière et de travail avec les frères de l’abbaye Saint-Martin de Mondaye. Le matin est consacré à un enseignement donné par un frère et une lecture guidée de la Bible, l’après-midi à des travaux manuels au potager ou de maçonnerie avec deux frères. Une occasion de plonger dans la vie monastique.

Lieu : abbaye Saint-Martin de Mondaye (Calvados)

Dates : du 24 au 27 juillet

Rens. :hotelier@mondaye.com

Approfondir l’encyclique Fratelli tutti

Animée par le père Jean-Marc de Terwangne, cette journée au foyer de charité de Spa-Nivezé permettra de mieux comprendre l’encyclique sur la fraternitéFratelli tutti (« Tous frères ») du pape François. Situé dans les Ardennes belges, ce foyer de charité se situe à l’orée d’une magnifique région boisée.

Lieu : Foyer de charité de Spa-Nivezé (Belgique)

Date : le 29 juillet

Rens. : lesfoyersdecharite.com

Redire oui à l’Église avec la Communauté de vie chrétienne

Crises des abus, cléricalisme… De nombreux catholiques, blessés ou en colère, sont tentés de quitter l’Église sur la pointe des pieds. Pour aider à traverser cette période de turbulence, et retrouver un lien plus ajusté et apaisé à l’Église, des laïcs de la Communauté de vie chrétienne (CVX) proposent une session-retraite inédite. Des apports théologiques et historiques sur l’Église alterneront avec des partages en groupe, des temps de prière personnelle, et un accompagnement. « Nous avons davantage conscience de la face sombre de l’Église aujourd’hui, mais elle ne se réduit pas à cela. Le Synode de 2023, l’appel du pape à la fraternité peuvent aussi nous mobiliser. Nous souhaitons accueillir chacun là où il en est, et l’aider à faire un pas vers la Vie »,commente Marie-Cécile Verret, responsable de la session.

Lieu : Centre Saint-Hugues de Biviers (Isère)

Dates : du 22 au 28 août

Rens. : sainthugues.fr

Religion&spiritualité

 

 

Actualité