Communion Notre-Dame-de-l’Alliance

La fidélité après la séparation

La Communion Notre-Dame de l’Alliance réunit des hommes et des femmes engagés dans un mariage sacramentel et vivant seuls à la suite d’une séparation ou d’un divorce civil. Dans la foi au Christ et l’amitié fraternelle, ils suivent un chemin de fidélité, de pardon et d’espérance.

La naissance de la Communion Notre-Dame de l’Alliance.

La Communion Notre-Dame de l’Alliance est née en 1983 à Rennes. A l’époque, le père Guillaume, de l’abbaye de Timadeuc, accompagne depuis deux ans Anne-Marie Le Marquer et Paul Salaün qui vivent la souffrance de la séparation de leur couple respectif, tout en ayant au cœur un désir de pardon et de fidélité, en s’appuyant sur les grâces du sacrement de mariage. Il les met alors en contact. A l’écoute de l’Esprit Saint et accompagnés par le père Guillaume, ils sentent un appel fort qui donne progressivement corps à une double mission : accueillir les personnes vivant la même épreuve qu’eux et promouvoir la beauté du mariage sacramentel indissoluble. Ne trouvant pas de mouvement qui y corresponde, ils fondent sous le patronage de Mgr Jullien, Archevêque de Rennes, la Communion Notre-Dame de l’Alliance, qui reçoit un accueil favorable et grandit constamment en France et en Belgique.

Aujourd’hui, 35 ans plus tard, la Communion compte 300 membres, répartis en 17 groupes, dont 16 en France et 1 en Belgique francophone. La Communion a été reconnue comme « association privée de fidèles » par l’Eglise de France et de Belgique. Elle est toujours sous le patronage de l’Archevêque de Rennes, actuellement Mgr d’Ornellas, et accompagnée par un conseiller spirituel général, actuellement le P. Cieutat, et 17 conseillers spirituels régionaux.

Le cheminement d’une personne séparée.

  • Chacun est accueilli de façon personnelle là où il en est, avec son histoire (effondrement, révolte, détresse, dévalorisation totale de sa personne, repli sur soi…).

  • Dans le respect mutuel, des moments de partage en vérité permettent d’éclairer sa vie à la lumière de la Parole de Dieu.

  • Le regard d’Amour du Christ porté sur nous-mêmes, sur le conjoint absent et sur les autres ouvre notre cœur à la Miséricorde et au Pardon et nous introduit dans une dimension nouvelle de l’Amour.

  • La vie des sacrements s’avère être tout au long de ce parcours une source vive.

  • Nous réalisons que la parole donnée et le sacrement reçu sont toujours d’actualité. Ainsi chacun peut accueillir la grâce de renouveler librement et dans la paix son oui à Dieu et au conjoint absent.

  • Il devient alors possible de vivre une fidélité non pas subie ou crispée mais offerte et qui ouvre à la paix et à la joie.

  • Pour nos enfants, victimes innocentes de la séparation, un tel chemin de fidélité et de pardon se révèle progressivement un repère d’une grande fécondité.

  • Il permet à chacun de retrouver peu à peu l’unité de son être, de sa vie.

La proposition de la Communion Notre-Dame de l’Alliance.

Des rencontres, une récollection par trimestre par groupes régionaux et une retraite annuelle pour l’ensemble apportent un ressourcement fraternel et spirituel. Un bulletin bimestriel, « l’Anneau de Feu », assure le lien entre les membres de la Communion et leurs amis.

Pour découvrir la Communion de l’intérieur, un livre : « Séparés, divorcés à cœur ouvert », recueil de témoignages authentiques complétés d’éclairages théologiques et de propositions pastorales. (Ed. Parole et Silence – 2019 – troisième édition)

Le sacrement de mariage demeure et ses grâces perdurent.

La proposition qui nous est souvent adressée de « refaire notre vie » est en contradiction avec le « oui » que nous avons prononcé un jour en toute liberté et qui nous a engagés corps et âme jusqu’à la mort. Ce oui est comme un roc. Il nous fait reprendre pied dans la grâce de la fidélité donnée dans le sacrement de mariage et qui vient de la fidélité de Dieu.

A la Communion, nous prenons toujours plus conscience que le lien conjugal, scellé le jour du mariage et dont l’indissolubilité est un élément constitutif, demeure au-delà de la séparation. Ce lien n’est pas alors vécu comme un fardeau ou une contrainte extérieure, mais comme un appel et une ouverture à la grâce à travers notre vulnérabilité et nos faiblesses et nous pousse à aller plus loin, dans l’espérance et l’humilité.

La Communion Notre-Dame de l’Alliance en Midi Pyrénées.

Le groupe Midi Pyrénées regroupe une vingtaine de personnes dans une zone allant de Lourdes à Narbonne, en passant par Albi, Pamiers, Toulouse… Notre lieu de rassemblement principal est l’abbaye Ste Scholastique, à Dourgne, dans le Tarn. Trois récollections par an, des journées d’amitié chez les uns, les autres, à l’occasion de fêtes, de pèlerinages, nourrissent la vie fraternelle et permettent le cheminement de chacun dans la croissance spirituelle.

“N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d’information, nous rejoindre, participer …”

CONTACT

Mirana Ramalanjoana

Co-responsable régionale – Tél. 06 58 62 35 36

Olivier de Contenson

Co-responsable régional – Tél. 06 18 94 90 35

Envoyer Email

Code court du formulaire de contact [Remplacer]

Calendrier des récollections :

Thème : ” disciples et apôtres du Christ : de la foi à l’audace du témoignage”

14-15 décembre 2019 : À Dourgne (81) avec Mgr Legrez

8-9 février 2020 : à Notre Dame de Livron (82) avec Mgr Ginoux 

23-24 mai 2020 : à Dourgne (81) avec le père Michel Martin-Prével, conseiller régional du groupe

août 2020 : retraite annuelle à Notre Dame du Laus

Recevoir la Newsletter