Cellules d’accueil et d’écoute/ Prévention des abus

1/02/2022


Le contexte

Suite à la publication du rapport de la CIASE (Com­mis­sion in­dé­pen­dante sur la pédocriminalité dans l’Eglise), les évêques réunis à Lourdes en novembre 2021 ont pris différentes mesures.

Ils ont d’abord reconnu la « res­pon­sa­bi­lité ins­ti­tu­tion­nelle » de l’Eglise ca­tho­lique dans ces vio­lences sexuelles com­mises de­puis soixante-dix ans et leur « di­men­sion sys­té­mique ». Le 3ème di­manche de Ca­rême de­vient une jour­née de prière pour les vic­times.

Une « ins­tance na­tio­nale in­dé­pen­dante de re­con­nais­sance et de ré­pa­ra­tion » va être consti­tuée pour ins­truire les de­mandes des vic­times de vio­lences sexuelles.

Un fond d’in­dem­ni­sa­tion des vic­times est donc mis en place.

Un tri­bu­nal pénal ca­no­nique na­tio­nal entrera en fonction en avril 2022.


D’autres mesures (entre autres) 

  • Vé­ri­fi­ca­tion sys­té­ma­tique des an­té­cé­dents ju­di­ciaires de tout agent pas­to­ral (laïc, per­sonne consa­crée, clerc) ap­pelé à tra­vailler au­près des mi­neurs.
  • Si­gna­ture d’un pro­to­cole avec le parquet, dans chaque dio­cèse (protocole signé à Foix actuellement en vigueur)
  • Élaboration d’une charte com­mune et de procédures d’éva­lua­tion des cel­lules d’écoute des per­sonnes vic­times (charte actuellement en vigueur en Ariège)
  • Par­ti­ci­pa­tion d’au moins une femme au conseil de chaque sé­mi­naire et de mai­sons de for­ma­tion, avec droit de vote
  • Tra­vail sur tous les points doc­tri­naux et canoniques men­tion­nés par le rap­port de la Ciase 

Mise en place de groupes de tra­vail

Ces groupes de tra­vail sont com­po­sés de laïcs, diacres, prêtres, per­sonnes consa­crées ou évêques, per­sonnes vic­times.  Parmi leurs thèmes abordés : « par­tage de bonnes pra­tiques de­vant des cas si­gna­lés », « confes­sion et ac­com­pa­gne­ment spi­ri­tuel », « ac­com­pa­gne­ment des prêtres mis en cause », « for­ma­tion des fu­turs prêtres », « ana­lyse des causes des vio­lences sexuelles au sein de l’Église », « moyens de vi­gi­lance et de contrôle des as­so­cia­tions de fi­dèles me­nant la vie com­mune et de tout groupe s’ap­puyant sur un cha­risme par­ti­cu­lier »


Contact