Pour nous, pour moi, il s’est abaissé jusqu’à la mort sur la Croix…

par | 7/04/2020

 

Une des merveilles du chant sacré

La tradition du chant grégorien nous gratifie, en ces jours saints, d’une de ses plus belles compositions, à travers le chant du graduel « Chistus factus est pro nobis ».

Christus factus estpro nobis
oboediens usque ad mortem,
mortem autem crucis.
    Le Christ s’est fait pour nous
    obéissant jusqu’à la mort,
    et la mort de la croix.
Propter quod et Deus exaltavit illum
et dedit illi nomen,
quod est super omne nomen.
    C’est pourquoi aussi Dieu l’a exalté
    et lui a donné le nom
    qui est au-dessus de tout nom.
Ce chant est un extrait  du chapitre second de la lettre de Paul aux Philippiens, dans lequel les exégètes discernent déjà, probablement, un chant liturgique des premières communautés chrétiennes.

 » 05 Ayez en vous les dispositions qui sont dans le Christ Jésus : Le Christ Jésus,

06 ayant la condition de Dieu, ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu.

07 Mais il s’est anéanti, prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes. Reconnu homme à son aspect,

08 il s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort, et la mort de la croix.

09 C’est pourquoi Dieu l’a exalté : il l’a doté du Nom qui est au-dessus de tout nom,

10 afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse au ciel, sur terre et aux enfers,

11 et que toute langue proclame : « Jésus Christ est Seigneur » à la gloire de Dieu le Père. « 

En voici une version enregistrée de très bonne qualité :

 

 

Actualité