Activités paroissiales

10/04/2022

Le Linceul de Turin

Afin d’approfondir la nature, le sens de cette relique et d’aborder les réponses aux questions qu’elle suscite, le père Jean-Marcel lui a consacré une conférence le samedi 2 avril à la maison paroissiale de Lézat.


Pendant le Carême et le temps pascal, la réplique du Linceul de Turin a été exposée dans la chapelle du Purgatoire de l’église de Lézat, accompagnée de panneaux explicatifs permettant aux fidèles de la découvrir et de se recueillir en sa présence.
Ce samedi 2 avril nous étions une vingtaine d’auditeurs dont une proportion notable de jeunes. Cette présentation passionnante, étayée de documents concrets, a suscité un vif intérêt et entrainé de nombreuses questions. C’est d’abord avec la lecture et le commentaire d’un passage du Nouveau Testament (Saint Jean chap 20, 1-7) qu’a été précisé en détail ce qu’ont trouvé les 2 disciples dans le tombeau du Christ le matin de la Résurrection : les bandelettes à terre, le suaire roulé à part et le linceul affaissé qui avait recouvert le corps de Jésus. A partir de l’observation sur un exemple de tissu semblable à celui du linceul, de nombreux détails ont illustré la description de l’original constitué d’un tissage de lin en chevrons, très particulier (tissage pratiqué au début de l’ère chrétienne dans la région de Jérusalem). Puis, l’examen des photos du linceul a permis de détailler et de développer les informations qu’il révèle : la position du corps qu’il avait renfermé, les raisons de certaines particularités, des traces diverses : brûlures, dégâts de l’eau, etc…

Observation de la bande tissée comme le Linceul
Les bandelettes

De nombreuses autres particularités intéressantes et pour certaines mystérieuses ont été développées par père Jean-Marcel. Parmi celles-ci figure l’intérêt de la recherche scientifique qui a voulu déterminer l’authenticité de la relique par la datation au carbone 14 à partir d’un petit échantillon de tissu ; verdict en 1988 : c’est un faux médiéval. Mais depuis la science et les techniques ont progressé et des chercheurs ont mis à jour une découverte qui pourrait remettre en cause la validité de cette datation : l’échantillon prélevé en 1988 pour l’analyse ne serait pas représentatif du linceul…


L’histoire du Linceul de Turin n’est donc pas finie. Ne manquez pas la prochaine conférence de père Jean-Marcel sur le sujet ! (j’ai failli oublier le délicieux goûter qui a été offert en fin de séance)

********************************

Concert du dimanche 3 avril 2022 en l’église du Carla-Bayle

Trois chorales étaient prévues dans le programme de l’après-midi en l’église du Carla-Bayle, pour un concert au profit de la recherche médicale en ophtalmologie financée par l’association Rétina France.

Seuls ont pu être présents le chœur du Carla-Bayle dans lequel chantent plusieurs membres de notre communauté paroissiale et la chorale Chanterive d’Auterive.
La prestation de la chorale de l’Autan a été supprimée pour cause de Covid.

Les chorales dans le chœur de l’église du Carla-Bayle

Les 2 chorales, sous la direction du chef de chœur Joël Dumont, nous ont interprété des œuvres variées : des pièces issues pour la plupart du répertoire français en ce qui concerne le chœur du Carla-Bayle et des œuvres polyphoniques variées, profanes ou sacrées, de différents pays ou époques, pour la chorale Chanterive.
Cette après-midi musicale fut un bon moment d’apaisement, bénéfique dans cette période si troublée.
Un goûter a ensuite été offert dans la maison des associations.


JN & MV

********************************

Journée de l’association EntraideS Arize-Lèze

A l’occasion de son assemblée générale annuelle le samedi 2 avril 2022, l’association EntraideS Arize-Lèze a réuni une quarantaine de personnes, bénéficiaires et bénévoles, pour une journée de convivialité à la salle municipale des Bordes-sur-Arize.

Pendant le repas dans la salle des fêtes des Bordes-sur-Arize

La journée a débuté par l’apéritif suivi d’un repas, tagine et desserts, préparé par les bénévoles : moment chaleureux de partage et d’échanges autour de la table.
Un concert de violoncelles était prévu pour animer l’après-midi, mais la neige en a décidé autrement pour les musiciens domiciliés dans un village de montagne.
L’après-midi a donc débuté par le rapport moral et financier.

Extraits :

En 2021, EntraideS Arize-Lèze a assuré un soutien alimentaire malgré la Covid, pendant 51 semaines (dernière semaine en congés). 96 personnes étaient inscrites au 31 décembre représentant 44 foyers. Au total, 1518 colis ont été distribués sur le Mas-d’Azil, Campagne et le Fossat, soit 24,662 tonnes de denrées alimentaires et produits de 1ère nécessité fournis par la Banque Alimentaire de Toulouse. Le colis moyen dépasse 14kg. Le bénéficiaire participe pour 2 euros par adulte + 50 cts d’euros par enfant.
En plus de la Banque Alimentaire, l’association récupère des produits parmi les invendus de Carrefour Lézat, de la petite épicerie de Campagne, de Bioshop et de la boulangerie du Mas-d’Azil, et de la Cuisine Centrale de Miremont.
La mairie du Mas-d’Azil a mis à la disposition des responsables un local qui a été rénové et aménagé par une association-amie Ragavane.
La paroisse protestante du Mas-d’Azil apporte son aide pour fournir de l’électroménager et des meubles.
Plusieurs évènements ont été organisés au cours de l’année pour récupérer des fonds : un repas africain au mois de juin, 2 marchés de Noël et un goûter de Noël pour les enfants avec un conteur et remise d’un livre à chaque enfant bénéficiaire et amis.
Dans les projets pour l’année 2022, il est prévu une aide : activité sportive, culturelle, soutien scolaire pour les enfants bénéficiaires, pour un montant total de 2000 euros.

En tant que sympathisants de l’association, nous sommes impressionnés et admiratifs du travail fourni par les bénévoles, leur disponibilité et leur gentillesse.
Nous sommes touchés par l’humanité dont les bénévoles font preuve dans l’accueil de tous les demandeurs sans porter de jugement sur leur situation.
Les demandes sont en augmentation et l’association s’inquiète sur ses possibilités de prise en charge pour l’année 2022.
Seule la générosité de tous permettra de faire face aux demandes d’aides.


MV & JN

********************************

Ostension d’une reproduction du Linceul de Turin

Pendant toute la durée du Carême, une reproduction du Saint Suaire, conservé à Turin, sera exposée en l’église Saint Jean-Baptiste de Lézat-sur-Lèze, accompagnée de sept panneaux explicatifs permettant de mieux admirer et comprendre cette insigne relique, en répondant à quelques questions clés. Le Linceul de Turin : de quoi s’agit-il? Quelles sont les recherches historiques et scientifiques qui ont été réalisées à son sujet ? Quel itinéraire a-t-il suivi depuis son départ de Jérusalem jusqu’à son arrivée à Turin en 1578 ? Et finalement : qui est l’Homme du Linceul ?
Ces panneaux ont été mis à disposition par l’association « Montre-nous ton Visage » dont le but est de faire mieux connaître le Linceul de Turin et de le proposer à la contemplation des fidèles. Plus de renseignements sur le site :  www.suaire-turin.fr.
La visite de l’exposition est libre, tous les jours de 9h à 18h. Messe le dimanche à 10h.


Semaine de prière pour l’unité des chrétiens

.……………………………………. Vallées de l’Arize et de la Lèze .………………………………..


La semaine de prière pour l’unité des chrétiens a été marquée, comme les années précédentes, par un rassemblement au Carla-Bayle le samedi 22 janvier 2022 à 14 h 30. Cette fois, protestants et catholiques des vallées de l’Arize et de la Lèze se sont réunis au temple.
Véronique Isenmann a dirigé la célébration au cours de laquelle a été commentée la parole de l’évangéliste : “Nous avons vu son astre à l’Orient et nous sommes venus lui rendre hommage“ (Matthieu 2, 2). Les diverses interventions ont été très intéressantes et suivies avec beaucoup d’attention ; l’assemblée a pu participer en reprenant les nombreux chants très bien accompagnés par l’harmonium.
Ce moment de rencontre fraternelle, bien que court et rare, est important pour les liens qu’il entretient entre nos deux communautés autour de la célébration fervente du Christ ressuscité.

De gauche à droite : Gilles de SAINT-BLANQUAT, Xavier BOUSQUET (diacre), Père Jean-Marcel JORDANA, Père René ROUAIX, Véronique ISENMANN (en médaillon), les représentants de la communauté anglicane.


La ronde des crèches de la vallée de la Lèze

C’est sur une perspective bien morose que se présentait la traditionnelle ronde des crèches de la vallée de la Lèze ce dimanche 9 janvier : une journée annoncée froide et très pluvieuse, plusieurs habitués malades ou empêchés, sans compter les paroissiens effrayés par l’expansion du virus…


Après la messe dominicale de 10 h à Lézat, le convoi des courageux déterminés à suivre la “ronde” est parti rejoindre l’église de Saint-Ybars. Rassemblés devant la crèche, les “pèlerins“ ont écouté l’accueil chaleureux préparé par Solange. Le groupe a entonné un chant de Noël, suivi d’une prière guidée par le Père Jean-Marcel, puis d’un cantique. Les personnes qui ont réalisé la crèche, celles qui assurent l’entretien de l’église ont été vivement remerciées pour leur beau travail.

C’est sur le même schéma, toujours sous la pluie, que s’est poursuivi le parcours avec les visites des églises de Canens, de Castagnac, de Latrape, et de Lapeyrère, le matin. Après la pause pour le déjeuner dans la salle de fêtes bien chauffée de Lapeyrère, l’expédition a repris, conduisant le groupe au Fossat, au Carla, à Artigat et enfin à Pailhès où l’accueil amical de Martine et le goûter accompagné de boissons chaudes ont été bien appréciés.
Toutes ces crèches étaient aussi belles les unes que les autres, réalisées avec beaucoup de soin et de goût. Certaines étant tout de même remarquables par leur décor exceptionnel : celle de Canens a vu sa population de santons très fortement augmenter au long de l’année 2021, une jolie et originale réalisation aussi à Pailhès, et bien sûr l’œuvre magnifique de Jean-Claude Carrère au Fossat (avec la gare ferroviaire puisque : “ De bon matin, j’ai rencontré le train de trois grands Rois qui allaient en voyage …“).

A noter que la crèche de l’église de Latrape a été sinistrée dans la semaine précédant la ronde (un effondrement !). Heureusement aucun blessé n’a été à déplorer, le Petit Jésus a été bien protégé par Marie et Joseph et si quelques santons ont pu être contusionnés, ils étaient parfaitement guéris au moment de la visite. La crèche avait été bien remontée et solidement étayée par Léonce et Janine.

A l’année prochaine !