Un partenaire du CCFD-Terre Solidaire en Ariège

4/04/2022

Amin, partenaire de République Dominicaine sur le secteur de Pamiers (III)

Loin des images de carte postale, la République dominicaine, petit Etat des Caraïbes, est confrontée à la déforestation massive et au développement de l’activité minière. Une situation qui met en péril l’environnement et les populations locales, en particulier près de la frontière haïtienne. Le Centre du Père Juan Montalvo, organisation jésuite, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, travaille sur les droits environnementaux et humains.

Amin, coordinateur national de la jeunesse là-bas, a rencontré le mardi 22 mars des primaires et des lycéens de l’établissement Notre Dame à Pamiers, pour parler de son vécu et sensibiliser la jeunesse d’ici à l’importance de la protection de l’environnement. Des échanges très animés avec des élèves qui s’exprimaient en espagnol ou en anglais !

Léna et Amin devant les enfants de l’établissement Notre-Dame

Le soir, Amin a témoigné de la détresse des migrants haïtiens, de leur situation d’apatrides. Des bénévoles et des professionnels (Réseau Éducation sans Frontières, Institut Protestant-Cimade, Emmaüs, Cent pour un Toit) ont raconté leurs accompagnements auprès de migrants en Ariège. Des passerelles se créent entre eux. Partages avec un public très intéressé, quoique peu nombreux.

Colette présente les intervenants lors de la soirée du 22 mars à la Maison des Œuvres à Pamiers

Matinée de détente le mercredi 23 mars, avec la visite de l’abbatiale de St Volusien, des déambulations dans les ruelles fuxéennes et un repas convivial avec notre Évêque Jean-Marc.

Autour de Mgr Jean-Marc Eychenne …

L’après-midi, nous avons été chaleureusement accueillis dans une ferme écologique à Monesple qui a mis en place un système de pâturages inspiré du « Holistic Planned Grazing » . Une promenade de deux heures, au milieu de châtaigneraies. Marche qui nous a placés dans l’essentiel de ce que nous sommes, tout petits face à la Nature, face à la Création. Dégustation de cidre produit ici, avant de rejoindre l’équipe de bénévoles du CCFD-Terre Solidaire, le soir.

A Monesple

Ces deux journées intenses en fraternité confirment assurément que nous habitons tous la même maison.

Avec les bénévoles du CCFD-Terre Solidaire en 09,
Chantal Loubet

**********************

Amin, partenaire de République Dominicaine à PAMIERS (II)

A Notre Dame, nous sommes toujours sous le thème de la fraternité. Aussi, lorsque les responsables du CCFD, c’est-à-dire le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement, nous ont demandé si nous étions d’accord pour qu’ils interviennent à l’école, notre réponse a été un oui enthousiaste. Ils sont arrivés accompagnés par Amin, habitant de la République Dominicaine, voisine d’Haïti. Pour mémoire Haïti et la République Dominicaine se situent sur une même île des Grandes Antilles, à l’est de Cuba.
A Haïti, une école Marie Notre Dame a été fondée et sœur Françoise qui était enseignante à Pamiers se trouve être là-bas. Solidaires de cette école, tous les élèves d’ici ont couru pour Haïti lors d’un cross solidaire organisé le 12 novembre 2021.
Amin nous a raconté comment il vit la fraternité au centre de Montalvo où il travaille, ONG liée à la Compagnie de Jésus. Cette compagnie jésuite œuvre pour contribuer à « l’autonomisation sociale, économique et politique des populations pauvres et exclues. » pour reprendre ce que dit d’elle-même cette ONG. Elle dit aussi garantir et promouvoir les droits de toute la population « en défendant des lois et des politiques publiques garantissant la protection réelle et effective des droits » et de promouvoir également le libre arbitre.

Amin nous a expliqué comment il accompagnait des populations pauvres, des paysans, des migrants issus de Haïti, et combien il était difficile pour ces derniers d’obtenir des papiers ainsi qu’éventuellement une bi-nationalité. Comme il s’exprimait en espagnol, Elena, jeune étudiante parisienne, traduisait.
Ce sont les enfants du primaire qui les premiers rencontrèrent Amin en compagnie de leurs professeurs. Ils lui firent bon accueil et les questions fusaient de toute part.

Avec les élèves de terminale accompagnés de leur professeur de sciences économiques et sociales, ont été évoquées ces difficultés d’immigration, de développement environnemental et écologique. Il y a eu un véritable échange : les élèves posant leurs questions en français, puis traduisant en anglais et espagnol.
Elena aurait, semble-t-il, suscité des vocations !

Puis ce fut au tour du professeur de philosophie d’accueillir dans son cours d’HLP (humanisme, littérature et philosophie) avec des premières qui ont posé leurs questions avec les mêmes exigences.
Enfin des classes de seconde et première se sont retrouvées ensemble avec les professeurs d’histoire-géographie et d’anglais.
Nous avons eu le temps de partager un bon repas en toute fraternité préparé par notre chef.

Marie-Françoise ASSEMAT (photos Chantal Loubet)

**********************

Amin, partenaire de République Dominicaine à Lézat et au Mas-d’Azil (I)

En appui à sa mission de sensibilisation à la solidarité internationale, et tout particulièrement en temps de Carême, le CCFD-Terre Solidaire 09 a accueilli, du dimanche 20 au jeudi 24 mars, Amin Matis Vasquez, représentant du “Centro Montalvo“ de République Dominicaine.

Le “Centro Montalvo “ (Centre de réflexion et d’action sociale du père Juan Montalvo)  est un organisme jésuite qui accompagne les populations les plus vulnérables et les plus démunies de République Dominicaine. Son action porte sur l’aide aux migrants, en majorité haïtiens, et sur l’éducation des jeunes à la préservation de l’environnement.

Rencontre à Lézat ; la solidarité vécue “ici et là-bas“.

Le dimanche 20 mars à Lézat, après la messe de 10h, a été proposé à la maison paroissiale un repas préparé par 5 paroissiennes bénévoles. Ce moment convivial a permis la rencontre du public avec Amin et son interprète Léna, ainsi qu’avec les représentants d’associations ou mouvements locaux. Nous étions une vingtaine réunis autour du père Jean-Marcel.

13 h, dimanche devant  la maison paroissiale

En début d’après-midi, Jo Bardelmann du bureau diocésain de Pamiers a rappelé l’engagement du CCFD-Terre Solidaire (CCFD = Comité Catholique Contre la Faim et pour le Développement) contre toutes les formes d’injustices par l’accompagnement de plus de 500 projets dans le monde. La nécessité de moyens financiers pour mener à bien ces projets a conduit à souligner l’importance de la campagne de Carême, des dons de tous les sympathisants.

Présentation du CCFD-Terre Solidaire par Jo (secrétaire de la délégation diocésaine 09)

Le diaporama présenté ensuite par Amin a détaillé la situation en République Dominicaine confrontée à l’afflux des migrants venant principalement d’Haïti, population plus pauvre, plus dense sur son territoire bien moins étendu à l’ouest de l’île.  Les difficultés ont été aggravées depuis 2013 par une modification de la législation dominicaine ayant pour conséquence de faire de beaucoup d’enfants de migrants des apatrides. Le “Centro Montalvo“ assiste les migrants dans leurs démarches administratives et dans leurs difficultés quotidiennes. (La traduction a été assurée par Léna)

Amin et Léna

La République Dominicaine est bien loin de nos vallées ; pourtant des besoins existent tout près de nous, et l’aide qu’apporte l’association EntraideS Arize-Lèze aux familles et personnes en situation de précarité a une importance considérable pour les bénéficiaires. Catherine Supéry et Philippe Sahl nous ont présenté cette association qui s’est beaucoup développée depuis sa création. Il y un an l’entrepôt du Mas-d’Azil était gracieusement aménagé par l’association Ragavane (de Niort) qui a apporté une aide matérielle très importante. La mise en conformité du local permet à l’association de recevoir des fournitures de la Banque Alimentaire et du fonds européen. Quelques données : “96 personnes étaient inscrites au 31 décembre 2021représentant 44 foyers. Au total, 1518 colis ont été distribués sur le Mas-d’Azil, Campagne et Le Fossat, soit 24,662 tonnes de denrées alimentaires et produits de première nécessité fournis par la Banque Alimentaire de Toulouse. Le colis moyen dépasse 14kg. Le bénéficiaire participe pour 2€ par adulte + 0.50€ par enfant mineur. “ (extrait du rapport d’AG 2021)

Catherine présente EntraideS Arize-Lèze

C’est dans un autre domaine, tout aussi sensible, qu’Alain Boulanger a développé la présentation de l’ACAT (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture). Explications et vidéos ont montré la gravité des traitements injustes, cruels, inhumains encore pratiqués dans de nombreux pays dans le monde. Par ses “appels du mois“, l’ACAT agit contre la torture et pour l’abolition de la peine de mort. En adressant la carte postale du mois aux responsables des pays ne respectant pas les droits humains, chacun peut agir et infléchir les décisions injustes.

L’ACAT présentée par Alain

Visites dans le secteur du Mas-d’Azil.

Le lundi 21 mars,  au Mas-d’Azil, Catherine Supéry et Philippe Sahl ont guidé la visite des locaux d’EntraideS Arize-Lèze : compléments à la présentation de dimanche sur le fonctionnement, la réception des livraisons de la Banque Alimentaire, la distribution des colis… nombreux détails qui ont vivement intéressé Amin.

Au Mas d’Azil, lundi, locaux d’EntraideS Arize-Lèze, de gauche à droite: Philippe Sahl, Catherine Supéry, Madeleine, Amin, Léna et le père René Rouaix

L’après-midi a conduit le  groupe à Camarade où Roberto et Veronika Mazzone nous ont fait découvrir leurs pratiques d’agriculteurs et de maraîchers utilisant la traction animale ; des bâtiments et des installations révélateurs de personnalités inventives, soigneuses, respectueuses du milieu naturel… et très courageuses !

Amin, Catherine Supéry et Léna
Roberto préparant de la farine d’épeautre

Pour un monde plus fraternel et solidaire, ouvrons nos yeux et notre cœur:

nous habitons tous la même maison !