Ariège Catholique
   |   | 

Aumônerie du CHIVA

Bureau de l'aumônerie du CHIVA
Nous contacter

COMMENT NOUS JOINDRE ?

Au bureau de l’aumônerie situé au fond du hall principal, à gauche (près du lieu multi culturel). Présence du lundi au vendredi de 9h à 17h . En dehors de ces horaires, les week-end et jours fériés, en cas de demande religieuse urgente, contacter le standard au

05 61 03 30 30

En mettant un mot dans la boîte aux lettres du bureau

En téléphonant directement à l’aumônerie au

05 61 03 30 31

(La messagerie est écoutée régulièrement)

Si la demande concerne un autre culte, nous faisons le lien avec le culte protestant et le culte musulman de l’Ariège.

La mission de l’aumônerie : 

être présent à chaque personne qui en fait la demande


QUI DEMANDER ?

Directement en s’adressant  à l’aumônerie
  • La personne hospitalisée
  • La famille
  • Les proches
Directement avec l’accord de la personne hospitalisée
  • Les soignants
  • Le personnel

QUELLES ACTIONS ?

  • Visite fraternelle
  • Rencontre en humanité pour permettre à la personne malade et/ou âgée de conserver un lien social.
  • Accompagnement spirituel
  • Écoute de sa vie et de ses questionnements existentiels
  • Accompagnement religieux
  • Prière
  • Sacrements : communion, sacrement des malades
  • Accompagnements des familles
  • Accueil, prière, présence

LE CADRE JURIDIQUE DU SERVICE DE

L’AUMONERIE

L’aumônerie est un service de l’hôpital légalement reconnu par la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Églises et de l’État : «…l’établissement de santé public assure le libre exercice des cultes… ».

Dans la charte du patient hospitalisé il est précisé :

« L’établissement de santé doit respecter les croyances et les convictions des personnes accueillies. Un patient doit pouvoir, dans la mesure du possible, suivre les préceptes de sa religion »

« …lorsque la personne est parvenue au terme de son existence elle reçoit des soins d’accompagnement qui répondent à ses besoins spécifiques. Elle est accompagnée par la personne de son choix (…) »

Les besoins spirituels et/ou religieux font partie de l’attention portée par le personnel soignant dans le cadre de la prise en charge globale de la personne.